COVID-19 – Voir les dernières nouvelles et directives de la Ville relatives à la pandémie sur la page stbruno.ca/coronavirus.

Agrile du frêne

J’ai un frêne, que faire?

Chaque propriétaire est responsable des arbres présents sur son terrain privé. Pour sa part, la Ville est responsable des arbres qui se trouvent sur le domaine public. 

Attention aux arbres mitoyens et publics!

Toute propriété privée comporte une emprise municipale en bordure de rue. Si, au niveau du sol, le tronc d’un arbre est situé en partie ou entièrement dans l’emprise municipale, celui-ci est considéré comme mitoyen ou public et des dispositions particulières s’appliquent. Si vous croyez que cette situation s’applique à votre arbre, communiquez avec la Division de l’environnement pour obtenir plus d’information.

La santé de votre frêne vous inquiète? Faites appel au service-conseil arboricole de la Ville

Vous avez des questions au sujet de la santé de votre frêne? Sachez que vous pouvez faire évaluer son état de santé via le service-conseil arboricole mis en place par la Ville. Pour plus d’information, consultez la page Service-conseil arboricole pour les citoyens

Traitement des frênes

Un arbre d’apparence saine ou qui présente de légers symptômes (un maximum de 20% des branches sont atteintes de dépérissement) peut être traité. La période de traitement des frênes débute en juin après la floraison des arbres et se termine le 31 août.

À Saint-Bruno, deux insecticides homologués sont autorisés pour traiter l’agrile du frêne : TreeAzinTM et Acecap. Il est obligatoire d’obtenir un permis auprès de la Ville.

Pour connaître la réglementation sur les pesticides et trouver un entrepreneur pouvant effectuer le traitement de votre frêne, consultez la page Pesticides et matières fertilisantes.    

Si mon frêne doit être abattu

La réglementation municipale oblige l’abattage d’un frêne mort ou dont 30% et plus des branches sont mortes.

IMPORTANT – La période autorisée pour l’abattage et l’élagage d’un frêne est du 1er octobre au 15 mars de chaque année. Consultez le règlement à cet effet.  

Il est obligatoire d’obtenir un certificat d’autorisation avant d’abattre un frêne. Pour plus d’information, consultez la page Abattage et protection des arbres sur un terrain privé.  

Comment disposer des branches et résidus d’abattage?

IMPORTANT – Si vous élaguez ou abattez un frêne, des dispositions spéciales s’appliquent quant à la façon de disposer des résidus de la coupe. Consultez le règlement à cet effet. 

Récupération des bûches de frêne à l’écocentre

Du 1er octobre au 15 mars, les branches et bûches de frêne dont le diamètre est supérieur à 20 cm peuvent être apportées sans frais à l’écocentre de Saint-Bruno. Ce service s’adresse exclusivement aux propriétaires de Saint-Bruno qui sont détenteurs d’un permis d’abattage pour leur(s) frêne(s).

Règles et modalités pour apporter du bois de frêne à l’écocentre :

  • L’utilisateur (le propriétaire ou son entrepreneur en arboriculture) doit s’enregistrer au poste d’accueil de l’écocentre (voir les règles d’accès générales aux écocentres de l’agglomération de Longueuil);
  • L’utilisateur doit obligatoirement présenter le permis d’abattage ORIGINAL;
  • Les branches ou bûches doivent avoir plus de 20 cm de diamètre. Pas d’exigence pour la longueur;
  • NE SONT PAS ACCEPTÉS : les branches, les troncs et les bûches de moins de 20 cm de diamètre, ainsi que les souches.
  • Le déchargement du bois doit se faire par le citoyen ou son entrepreneur.

Branches de frêne

Pour les branches de frêne tombées de façon naturelle sur votre terrain, vous pouvez en disposer via la collecte des feuilles et petites branches ou celle des branches du printemps et de l’automne. Du 1er octobre au 15 mars, vous pouvez également transporter ces branches aux écocentres Payer et Marie-Victorin (longueur maximale de 2,5 mètres et déchargement manuel). 

Les actions de la Ville

La Ville de Saint-Bruno a adopté le 16 février 2015 son plan d’action pour ralentir la progression de l’agrile du frêne. Consulter le Plan d’action pour ralentir la progression de l’agrile du frêne et le Bilan des actions réalisées de 2015 à 2019.

Toutes les actions retenues par la Ville de Saint-Bruno sont conformes à la Stratégie métropolitaine de lutte contre l’agrile du frêne de la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM).  

Règlementation municipale

La Ville de Saint-Bruno a adopté le 16 mars 2015 un règlement visant à optimiser ses mesures de lutte contre la propagation de l’agrile du frêne à l’extérieur des milieux naturels. Ce règlement encadre les pratiques telles que l’élagage, l’abattage et la gestion des résidus de frêne sur le domaine privé.  

Consulter le règlement.

Avis aux citoyens
Arbres abattus par la Ville sur les terrains privés en emprise de rue

Il est normal que les frênes abattus et essouchés par la Ville produisent de nombreuses repousses dans la pelouse ou dans les platebandes. Nous demandons aux citoyens touchés par cette situation de suivre les indications suivantes :

  • dans le cas d’une pelouse : passer la tondeuse sur ces repousses et à la longue, la souche s’épuisera et ne produira plus;
  • dans le cas d’une platebande : les repousses doivent être coupées à ras de terre et l’on peut les couvrir avec un morceau de polyéthylène ou du carton et couvrir de paillis d’une épaisseur de 10 cm.

Les employés des travaux publics vérifieront si l’espace est suffisant pour faire une nouvelle plantation. Si c’est le cas, un piquet sera installé, mentionnant quel arbre sera planté. De plus, de l’information sera laissée expliquant le choix de l’espèce retenue, basé sur l’espace disponible et la présence des différents services à proximité de la zone (Bell, Gaz Métro, Hydro-Québec, Vidéotron, fibre optique, entrée d’eau, borne-fontaine, etc.)

Comment limiter la propagation de l’agrile du frêne?

L’activité humaine demeure la première source de dispersion de l’agrile du frêne. La propagation se fait lorsque des gens déplacent des produits du frêne et du bois de chauffage infestés, car l’insecte peut vivre dans le bois d’un arbre abattu. Pour prévenir la propagation de l’insecte, la Ville encourage l’achat local du bois de chauffage ainsi que la diversification des essences d’arbres plantés sur les terrains. Notons que la plantation de frênes est maintenant interdite à Saint-Bruno.  

Règlementation fédérale

Pour limiter le mouvement des matières potentiellement infestées, l’ACIA a créé des zones réglementées, à partir desquelles il est interdit de sortir des produits du frêne et de bois de frêne (branches, feuilles, rameaux, souches, bûches, troncs, etc.) ainsi que le bois de chauffage de toutes les espèces. La Ville de Saint-Bruno-de-Montarville fait maintenant partie de cette vaste zone. Toute personne qui déplace des matières réglementées hors des régions assujetties à la réglementation sans l’autorisation préalable de l’ACIA s’expose à une amende ou à des poursuites judiciaires.  

Pour plus d’information sur l’agrile du frêne et les zones réglementées, consultez la page sur le site de l’ACIA

Vidéo sur l’agrile du frêne dans le Grand Montréal

Nous vous invitons à visionner cette vidéo de 12 minutes produite par la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM), qui explique le phénomène de l’agrile du frêne et expose la problématique de l’agrile du frêne dans le Grand Montréal ainsi que les moyens mis en oeuvre pour contrer l’épidémie.