Jeu libre dans ma rue

Un nouveau projet autorisant la pratique du jeu libre dans la rue voit le jour à Saint-Bruno. 

Cette initiative a pour but d’encourager petits et grands à jouer librement dans les rues résidentielles choisies par les citoyens, en encadrant cette pratique de façon sécuritaire. Ce projet contribue à créer les conditions propices à l’adoption d’un mode de vie sain et actif.

Le projet pilote – Été 2019

Avant le déploiement de cette initiative dans l’ensemble de la municipalité, la Ville lance un projet pilote cet été, et ce jusqu’au mois d’octobre. Les rues sélectionnées sont la rue Carillon (entre le boulevard Clairevue Ouest et la rue Lansdowne) et la rue Mesnard.

logo Jeu libre dans ma rue

Une pratique encadrée et sécuritaire

Pour assurer la sécurité de tous et prévenir les utilisateurs de la route que la pratique du jeu libre est autorisée dans une zone, une signalisation et des mesures d’atténuation seront mises en place :

  • Enseignes de circulation à l’entrée et à la sortie de la zone autorisée au jeu libre;
  • Marquage au sol;
  • Balises installées au centre de la rue.
Signalisation MTQ Jeu libre dans la rue

Signalisation du ministère des Transports du Québec (MTQ) retenue pour annoncer le jeu libre autorisé dans la rue.

Les règles du jeu libre dans la rue

Tous les participants au jeu libre dans la rue devront s’engager à respecter le code de conduite prévu à la réglementation municipale.

  • Respecter la période durant laquelle le jeu libre sécuritaire est permis dans la rue, soit entre 7 h et 21 h.
  • Pratiquer les jeux libres à l’extérieur des zones comportant des courbes et intersections.
  • Ne pas se stationner à côté d’une balise.
  • Faire preuve de courtoisie en matière de partage de la chaussée.
  • Dégager la chaussée une fois le jeu terminé et lorsqu’un véhicule souhaite passer.
  • Obligation d’interrompre le jeu et de dégager la chaussée sans délai en présence de véhicules d’urgence.
  • Respecter la quiétude des voisins.

De plus, la vigilance et la surveillance des parents sont de mise.

Un projet appuyé par les résidents

Pour que la pratique du jeu libre soit autorisée dans une rue à caractère local, un citoyen devra d’abord en faire la demande et démontrer l’appui de cinq (5) voisins (un signataire par adresse). La Ville procédera ensuite à l’analyse de la demande pour en vérifier l’admissibilité, en évaluant notamment le débit journalier et le degré de pente de la rue. Si la demande est acceptée, un sondage sera alors effectué auprès de tous les résidents de la rue concernée. Les deux tiers (2/3) d’entre eux devront appuyer le projet pour que celui-ci voie le jour.

Le projet pilote a reçu l’appui nécessaire à la pratique du jeu libre dans les rues désignées, qui avaient d’ailleurs fait l’objet d’une demande en ce sens dans le passé.

Faire une demande

Si le projet pilote est concluant, les citoyens pourront faire une demande pour leur rue à l’aide du formulaire lors du déploiement de l’initiative dans l’ensemble de la municipalité en 2020.

Bouger, c’est la santé

Rappelons que bouger dès le plus jeune âge est primordial pour la santé de nos enfants, pour aujourd’hui comme pour plus tard! L’activité physique quotidienne chez les jeunes est nécessaire à leur développement et leur bien-être, tant à l’égard de la condition physique et des habiletés motrices que de la santé des os, la santé affective et même la réussite scolaire. Et comme l’activité physique n’a pas d’âge, il faut continuer à bouger!

Selon l’Enquête québécoise sur la santé de la population (EQSP) 2014-2015, près du tiers (1/3) de la population québécoise est sédentaire. La Ville favorise l’adoption d’un mode de vie physiquement actif, notamment grâce à l’initiative « Jeu libre dans ma rue ».