Photo : L’Enclume
Retour

L’hôtel de ville

Patrimoine bâti

Illustrant la continuité du caractère institutionnel du cœur villageois, le bâtiment de l’hôtel de ville a auparavant abrité l’école du village.

Bien que le bâtiment situé au 1585, rue Montarville accueille aujourd’hui l’hôtel de ville de Saint-Bruno-de-Montarville, il a abrité par le passé l’école du village. Construite en 1940, en remplacement de « l’école de briques rouges » datant du début du siècle qui a fini par être démolie, la nouvelle école s’inscrit alors en continuité avec les bâtiments institutionnels du noyau villageois.

Au départ, les Sœurs des Saints Noms de Jésus et de Marie y enseignent aux garçons comme aux filles. Après la construction du couvent pour les filles, maintenant l’école De Montarville, en 1952, les sœurs, de même que leurs élèves filles y déménagent, et ce sont les Frères de Saint-Gabriel qui viennent y dispenser l’enseignement aux garçons seulement, de la cinquième à la huitième année. Au départ, les frères enseignent à l’école, mais continuent de dormir et de manger au Juvénat, progressivement, ils éliront domicile de façon permanente à l’école de la rue Montarville.

Cependant, l’explosion démographique de Saint-Bruno-de-Montarville nécessite rapidement la construction d’une nouvelle école pour garçons (l’actuelle école de la Rabastalière) ayant une capacité d’accueil beaucoup plus élevée.

La ville rachète donc la bâtisse en 1957 pour y installer peu de temps après l’hôtel de ville. L’enseignement y cesse définitivement en 1958. Les Frères de Saint-Gabriel continueront d’être responsables de l’enseignement à l’école de la Rabastalière jusqu’en 1960, après quoi le premier directeur laïc fut nommé.

Malgré le changement d’usage, peu d’éléments extérieurs ont été modifiés. On peut surtout noter la transformation de la véranda, lieu de repos pour les enseignants, en espace fermé intérieur. Une croix est encore visible au-dessus de la porte d’entrée sur la façade donnant sur la rue Montarville.

Bibliographie

Bonenfant, Charlotte Leclerc, 1992. Saint-Bruno-de-Montarville : Fragments d’histoire. Saint-Bruno-de-Montarville, Société d’histoire de Montarville, 86 p.

Patri-Arch, 2016. 1585, rue Montarville. Base de données patrimoniales de la Ville de Saint-Bruno-de-Montarville.

Patri-Arch, 2016. Rapport préliminaire Inventaire du patrimoine bâti de la Ville de Saint-Bruno-de-Montarville. Base de données patrimoniales de la Ville de Saint-Bruno-de-Montarville.

Rioux, Jean-François et Forget, André, 2003. Les Frères de Saint-Gabriel : Saint-Bruno. L’Institut des Frères de Saint-Gabriel, Montréal.

Société d’histoire de Montarville, 1998. Circuit patrimonial montarvillois. Saint-Bruno-de-Montarville, Bibliothèque nationale du Québec.

Dans la même catégorie

Les maisons de la montagne

Voir la fiche

La maison de tradition québécoise

Voir la fiche

La maison Jetté

Voir la fiche