COVID-19 – Voir les dernières nouvelles et directives de la Ville relatives à la pandémie sur la page stbruno.ca/coronavirus.

Actualités

Projet de salon funéraire et de crématorium – Entente entre la Ville de Saint-Bruno et la Coopérative funéraire du Grand Montréal

Saint-Bruno-de-Montarville, le 24 septembre 2021 – Dans le cadre du projet de salon funéraire et de crématorium prévu sur son territoire, la Ville de Saint-Bruno-de-Montarville et la Coopérative funéraire du Grand Montréal (CFGM) se sont entendues pour une solution qui garantit aux citoyens que l’usage de crémation se fera dans une zone industrielle à plus de 225 mètres de toutes résidences ou autres usages sensibles.

À l’issue de l’assemblée publique de consultation conduite le 21 septembre dernier, le conseil de Ville, soucieux de respecter la volonté et les préoccupations de santé et environnementales de ses citoyens, a adopté de nouveaux règlements de zonage. Cette étape s’est avérée essentielle afin de remplir les conditions stipulées à la Transaction et quittance ratifiée par le conseil de Ville de Saint-Bruno le 23 septembre.

Cette entente prévoit la cession par la Ville de Saint-Bruno à la Coopérative d’une parcelle de terrain de 2 787 mètres carrés (30 000 pieds carrés) située dans le parc d’affaires Gérard-Fillion afin que celle-ci puisse y ériger un bâtiment qui accueillera des unités de crémation et des bureaux administratifs. Précisons que cette construction sera située à l’extrémité du prolongement de la rue Parent, ce qui est conforme au plan d’urbanisme de la Ville et au Schéma d’aménagement et de développement de l’agglomération de Longueuil. Cette nouvelle zone est située à une distance d’au moins 225 mètres de toute habitation. La cession du terrain ainsi que le paiement d’une somme de 275 000 $ permettent de mettre un terme définitif au recours en dommages que la Coopérative avait intenté contre la Ville. Quant au salon funéraire, celui-ci sera construit comme prévu initialement sur le terrain acquis par la Coopérative, au 5, rue Parent. Notons que si les règlements de zonage adoptés par le Conseil devaient être rejetés par les personnes habiles à voter à l’issue d’un référendum, l’entente intervenue avec la Coopérative deviendrait automatiquement nulle et cette dernière pourrait alors mettre en branle la construction d’un crématorium au 5 rue Parent, allant ainsi à l’encontre de la volonté des citoyens.

Étapes antérieures

Rappelons que les discussions avec la Coopérative s’étaient poursuivies afin de trouver un site alternatif pour la construction des unités de crémation et afin de régler le litige relatif aux dommages allégués par la Coopérative suite aux retards engendrés par le refus de la Ville d’approuver les PIIA.

Lors de la séance du conseil extraordinaire du 19 août, le conseil municipal avait adopté trois avis de motion et trois premiers projets de modification de règlement de zonage afin de prévoir notamment ce qui suit :

  • Création d’une nouvelle classe d’usage « crématorium » distincte de l’usage « salon funéraire » pour l’ensemble du territoire de la Ville;
  • Création d’une nouvelle zone industrielle dans le prolongement de la nouvelle rue Parent, dans laquelle seul l’usage « crématorium » sera autorisé, cette zone étant la seule qui pourra accueillir une telle classe d’usage;
  • Modification du ratio de cases de stationnement pour la classe d’usage « salon funéraire », notamment pour le site situé au 5, rue Parent afin d’autoriser 1 case par 25 mètres carrés
  • Diminution de deux à un, le nombre minimum d’étage pour un bâtiment abritant un usage « salon funéraire » au 5, rue Parent

Les seconds projets de ces nouveaux règlements de zonage ont donc été adoptés hier soir par le Conseil de Ville, permettant ainsi d’accomplir une nouvelle étape vers le règlement définitif de ce dossier.

– 30 –