COVID-19 – Voir les dernières nouvelles et directives de la Ville relatives à la pandémie sur la page stbruno.ca/coronavirus.

Actualités

Les élus de Saint-Bruno demandent au ministre des Transports de sécuriser les intersections des boulevards Seigneurial et De Boucherville sur la route 116

Considérant que la sécurité des citoyens est compromise, le conseil municipal demande au ministre des Transports, de la Mobilité durable et de l’Électrification des transports (MTQ) d’intervenir pour sécuriser les intersections des boulevards Seigneurial et De Boucherville sur la route 116. La résolution, adoptée le 19 février dernier, sera acheminée au ministre dans les plus brefs délais.

Jugeant la situation inacceptable, les élus réclament que le Comité de l’axe 116, créé en 2015 par Transport Québec, soit réactivé afin que ce dernier propose, dès le printemps 2018, des mesures structurantes pour assurer la sécurité des piétons et des cyclistes aux deux intersections. Ils désirent également que des mesures soient élaborées, à long terme, afin de remédier de façon permanente à cette situation dangereuse.

De nombreuses demandes

De multiples accidents impliquant automobilistes et piétons ont malheureusement eu lieu au cours des dernières années sur la route 116, aux intersections des boulevards Seigneurial et De Boucherville. Un bon nombre de piétons traversent quotidiennement ces intersections, puisque celles-ci se situent à proximité de la gare de Saint-Basile, de stationnements incitatifs et d’arrêts d’autobus.

Rappelons que le conseil municipal a déjà interpellé le MTQ sur le sujet dans le passé :

  • 17 novembre 2008 : adoption d’une résolution du conseil municipal demandant, entre autres, de réduire la vitesse maximale permise de 90 à 70 km/h sur le  tronçon de la route 116 traversant le territoire montarvillois;
  • 10 juin 2013 : adoption d’une autre résolution du conseil municipal visant à accroître la sécurité des usagers de la route 116, notamment par la réduction de la vitesse maximale permise;
  • 16 février 2015 : adoption d’une troisième résolution du conseil municipal demandant également la réduction de la vitesse maximale permise sur la route 116. Cette dernière a été appuyée par une lettre du Service de police de l’agglomération de Longueuil.