Actualités

Journées de la culture 2022 – Les expositions d’Alan Glass ainsi que de Roland Lorente et Aline Saffore en vedette

Saint-Bruno-de-Montarville, le 15 septembre 2022 — La Ville de Saint-Bruno invite l’ensemble des citoyens à prendre part aux différentes activités offertes gratuitement dans le cadre des Journées de la culture, présentées le 2 octobre prochain à Saint-Bruno. Cette année, les activités organisées par la Ville s’articulent autour de deux expositions phares :

Dessins automatiques Paris 1954/1962, d’Alan Glass

Cette exposition, présentée au centre d’exposition du Vieux Presbytère, met en lumière une série de dessins insolites réalisés par l’artiste multidisciplinaire d’origine montarvilloise Alan Glass, alors qu’il vivait à Paris entre 1954 et 1962.  

Impressionné par les dessins d’Alan Glass qui sortaient de l’ordinaire, le cofondateur et promoteur du mouvement surréaliste André Breton lui a proposé de tenir une exposition en 1958 à la galerie Le Terrain vague de Paris, avec le concours du poète Benjamin Péret. Cette première exposition aux côtés de surréalistes lui a d’ailleurs servi de tremplin significatif pour sa carrière artistique.

Les citoyens sont ainsi invités à admirer ses œuvres au Vieux Presbytère, jusqu’au 9 octobre, ainsi qu’à participer au finissage de l’exposition, le 2 octobre, à 13 h.

Sans-titre-Alan-Glass

Sans titre, Alan Glass

Regalia, Fierté autochtone, de Roland Lorente et Aline Saffore

Cette exposition de photos donne aux visiteurs l’occasion de voir des images d’hommes, de femmes et d’enfants de 14 Premières Nations vêtus de regalia  — de magnifiques habits d’apparat confectionnés à leur image — lors de pow-wow qui se veulent un hommage à la spiritualité, à l’histoire et à la culture autochtone.  

Les citoyens peuvent déjà admirer cette exposition au Parcours du lac, et ce, jusqu’au 31 décembre. Ils sont également invités à participer à une médiation culturelle avec les artistes, le 2 octobre prochain de 13 h à 15 h 30. Ils pourront en apprendre davantage sur le processus de création de l’exposition et voir une prestation de Fancy Shawl de Catherine Boivin, jeune artiste multidisciplinaire Atikamekw. Cette médiation culturelle est possible grâce au soutien financier du gouvernement du Québec et de la Ville de Saint-Bruno-de-Montarville dans le cadre de l’Entente de développement culturel.

Derek Martin, danseur Fancy – Mohawk de Six Nations of the Grand River, Ontario, crédit : Roland Lorente.

Photo Catherine Boivin

Catherine Boivin

Les Journées de la culture

Rappelons que les Journées de la culture proposent chaque année des activités favorisant la participation citoyenne et mettent en valeur la vie artistique et culturelle de toutes les régions du Québec. Placées sous le signe de la convivialité et de la générosité, ces activités permettent une rencontre entre travailleurs culturels, artistes et citoyens de tous les âges et de tous les milieux. La Ville de Saint-Bruno est ainsi fière de s’y associer.