COVID-19 – Voir les dernières nouvelles et directives de la Ville relatives à la pandémie sur la page stbruno.ca/coronavirus.

Actualités

Des actions pour identifier et protéger nos bandes riveraines

La Ville de Saint-Bruno-de-Montarville procédera ce printemps à l’identification des bandes riveraines situées sur ses terrains municipaux, dans l’objectif d’informer les citoyens de leur emplacement et de les 

Bande-riveraine_0.png

    sensibiliser à l’importance de les protéger.

    Qu’est-ce qu’une bande riveraine?

    Zone de transition entre les milieux aquatiques et terrestres, une bande riveraine est une ceinture de végétation naturelle et permanente d’une largeur de 10 ou 15 mètres bordant un plan d’eau. Celle-ci apporte de nombreux bienfaits :

    • elle constitue une barrière à la pollution et elle diminue l’érosion, grâce aux végétaux qui la composent;
    • elle protège contre le réchauffement de l’eau grâce à l’ombre qu’elle produit;
    • elle offre nourriture et abri pour la faune;
    • elle contribue à la beauté des paysages.

    Identification visuelle

    Dès que le sol sera dégelé, soit en avril ou mai, des panneaux seront intégrés dans le paysage montarvillois par le Comité de concertation et de valorisation du bassin de la rivière Richelieu (COVABAR) afin de localiser les bandes riveraines. D’une dimension de 20 cm sur 30 cm, ce nouveau type de panneau arborera un contour orangé, portant à la prudence et se démarquant dans le paysage. Les éléments constitutifs, soit la rivière, les quenouilles et les iris, symboliseront pour leur part la présence d’une bande riveraine. 

     

    Pourquoi protéger les bandes riveraines?

    Respecter et protéger les bandes riveraines permet de favoriser l’amélioration ou la conservation de la qualité de l’eau au bénéfice de la collectivité, et d’en assurer la pérennité. C’est pourquoi la Ville de Saint-Bruno incite les marcheurs à y circuler le moins possible et les citoyens riverains à y cesser tout entretien ou entreposage.

    Donner l’exemple

    En 2014, la Division de l’environnement de la Ville de Saint-Bruno a entamé l’inspection des bandes riveraines sur son territoire. Lors de ces visites d’inspection, il a été constaté que la réglementation concernant les bandes riveraines n’était pas toujours respectée.

    Soucieuse de donner l’exemple, la Ville a apporté les correctifs nécessaires aux bandes riveraines non conformes situées dans l’emprise publique. Ainsi, au cours des dernières années, elle a :

    • réduit ou cessé la tonte dans les bandes riveraines partout où c’est possible;
    • végétalisé le sentier de gravier du côté du Vieux Presbytère, près du Lac du Village, qui empiétait dans la bande riveraine.

    Toutefois, en raison de la présence d’infrastructures et d’équipements, il est parfois difficile, voire impossible, de respecter une bande riveraine minimale de 10 mètres, notamment le long des sentiers du Lac du Village ainsi que près de la piste cyclable longeant le parc Quincy-Sous-Sénart.

    Notons l’étroite collaboration entre les directions de la Ville, qui partagent les mêmes préoccupations et qui sont à l’écoute de toutes suggestions et recommandations relatives à l’aménagement et à la préservation des bandes riveraines.

    Auprès des citoyens

    La Ville effectue également différents suivis auprès des propriétaires riverains afin de les inviter à corriger, s’il y a lieu, la situation et les guide vers différentes ressources sur le sujet.

    Voir aussi

    Page sur les bandes riveraines