COVID-19 – Voir les dernières nouvelles et directives de la Ville relatives à la pandémie sur la page stbruno.ca/coronavirus.

Actualités

Centre d’exposition du Vieux Presbytère – Vernissage des expositions de Cozic et de Julie Picard

La Ville de Saint-Bruno-de-Montarville vous invite au vernissage des expositions de Cozic et de Julie Picard, le dimanche 24 janvier, à 14 h, au centre d’exposition du Vieux Presbytère.

Cozic

Artiste pluriel, mais singulier, Cozic explore depuis plus de quarante ans la matière et l’intelligence qui en découle. Ce travail, à la fois sur la couleur, la forme, la sémantique et la sémiologie du langage plastique, remet en question l’intime rapport à l’autre, tout en ironisant politiquement sur la société dans laquelle nous vivons, sur l’objet d’art et l’importance de l’art comme témoignage de notre existence.

Le duo Cozic, formé de Monic Brassard et Yvon Cozic, a participé à près de 300 expositions depuis 1964, et ce, dans de nombreux pays, dont le Canada, la France, l’Angleterre, l’Italie et le Mexique. Il a réalisé plus de 30 œuvres d’art public, dont Éclosion, que les Montarvillois peuvent admirer à l’angle de la rue Montarville et du rang des Vingt-Cinq. Inaugurée en septembre 2011, cette sculpture de granit de près de 3 m de haut se présente comme une immense fleur qui éclot. Elle souligne le rapport entre l’être humain et la nature. 

Récemment, Cozic a reçu les deux plus hautes distinctions en arts visuels au Québec soit la bourse de carrière Jean-Paul Riopelle en 2012-2013 et le prix Paul-Émile-Borduas en 2015. Le Conseil des arts de la Ville de Longueuil vient également de les nommer Ambassadeurs des arts. 

Cozic, Stupre volupté extase
VP_2016_Cozic_Stupre-volupte-extase.jpg

Julie Picard

Julie Picard, originaire de la ville de Québec, renouvelle des procédés artisanaux tels le tricot et le tissage dans sa façon d’aborder la matière. Elle réalise des collages alvéolés spectaculaires qui font écho aux mailles d’un tricot. Sa démarche sculpturale aborde des enjeux sociaux et environnementaux aussi pertinents que percutants. 

Sa pratique artistique intègre une approche écologique, puisqu’elle englobe la récupération, la sélection de matériau à faible incidence, l’utilisation d’équipement simplifié et des modes de présentation sous forme d’interventions éphémères, nomades et mobiles. En parlant de son art, Julie Picard affirme qu’elle « cherche à faire et à refaire le monde, à partir de nos rebuts du quotidien que sont journaux, magazines, dépliants, circulaires ».

Son travail est reconnu dans de nombreux pays, dont le Canada, la France, la Belgique, la Suisse, le Liban et l’Australie. Elle est récipiendaire d’une vingtaine de prix et bourses, dont la médaille d’or en sculpture aux 6e Jeux de la Francophonie à Beyrouth.

Julie Picard, La Coupe
Oeuvre La Coupe, de Julie Picard

 

Pour voir ces expositions

Ces expositions se poursuivent jusqu’au 6 mars au centre d’exposition du Vieux Presbytère (15, rue des Peupliers). Le centre est ouvert au public du mercredi au dimanche, de 13 h à 16 h 30.

Les cartons d’invitation sont disponibles sur la page de l’exposition

Inauguration d’une salle en l’honneur d’Alan Glass

La Ville est fière de souligner le succès international d’Alan Glass, un artiste d’exception qui a vécu son enfance à Saint-Bruno-de-Montarville, en inaugurant en son honneur le Grand Salon du centre d’exposition du Vieux Presbytère. L’inauguration aura lieu lors du vernissage des expositions de Cozic et de Julie Picard. Le film du réalisateur Tufic Makhlouf Akl, À travers le cristal d’Alan Glass, sera présenté à cette occasion afin de permettre au public de se familiariser avec la carrière de cet artiste singulier. 

En inaugurant une salle à son nom, la Ville de Saint-Bruno-de-Montarville désire faire connaître ce grand homme à la population montarvilloise et par le fait même, contribuer à faire perdurer dans le temps son œuvre. Plus d’information sur Alan Glass.

 

Modifié le 2 février 2016