Calendrier des événements

Exposition de l’artiste Annie Conceicao-Rivet

Dimanche 23 octobre au dimanche 27 novembre 2022 - Selon les heures d'ouverture du Vieux Presbytère

Centre d’exposition du Vieux Presbytère

Entrée libre

Voir les coordonnées et les heures d’ouverture du Vieux Presbytère

Chercher à effacer la lumière

 

Annie Conceicao sera sur place le 19 novembre de 13 h à 15 h 30
Participez à l’atelier À la manière de l’artiste, le 26 novembre 2022, au centre d’exposition du Vieux Presbytère. De plus, elle sera présente pour le finissage de son exposition le 27 novembre de 14h30 à 16h30.

Dans ces deux corpus d’oeuvres, la matérialité du résidu de création est utilisée pour altérer le passage de la lumière. Ombre, halos, lueur, réfraction ou éblouissement sont des phénomènes optiques issus d’un procédé low-tech dont l’artiste exploite le potentiel d’un objet à première vue banal. Elle réfléchit ensuite son mode de présentation par le recours à un dispositif qui évoque ou convoque le spectateur au sujet de sa propre matérialité. Sous la plume de Anithe de Carvalho, historienne, enseignante et commissaire indépendante, ainsi qu’avec la collaboration de Stéphanie Simpson, illustratrice et designer graphique, un opuscule a été créé afin d’offrir un regard sur la démarche de l’artiste.

L’artiste

La pratique de Conceicao-Rivet s’inscrit principalement en sculpture et en arts d’impression. Dans un processus qui oscille entre technicité et expérimentations, elle s’intéresse aux possibilités qu’offre la lumière pour étudier l’objet ou le matériau qu’elle emploie et pour amplifier/magnifier une propriété matérielle autrement imperceptible par ses propres moyens. En 2022, elle poursuit sa recherche en sculpture grâce au soutien du Conseil des arts et des lettres du Québec et le Conseil des arts de Longueuil. Elle explorera la modélisation et l’impression 3D, ainsi que réalisation de systèmes d’éclairage aux fluorescents dans ses sculptures. À l’invitation de Productions Langues pendues, Conceicao-Rivet participera cet automne au Laboratoire de l’écrivaine et de l’écrivain sous le thème de la vulnérabilité des territoires. À partir de ses carnets de recherche, elle s’intéressera à la matérialité graphique du texte et des images qui habitent le corps de la page.

Dans la dernière année, ses œuvres ont été acquises par la Ville de Longueuil, Bibliothèque et Archives nationales du Québec et plusieurs particuliers. Parallèlement à sa pratique, Conceicao-Rivet enseigne les arts visuels au collégial depuis 2017. Native de la région de Lanaudière, elle vit et travaille maintenant à Longueuil.

Remerciements

L’artiste tient à remercier le Conseil des arts de Longueuil et le Conseil des arts et des lettres du Québec pour leur soutien, ainsi que Bibliothèque et Archives nationales du Québec pour leur collection d’art imprimé qui a permis la concrétisation de sa série Les choses douces. Madame Conceicao-Rivet remercie également l’équipe du centre d’exposition du Vieux Presbytère pour l’invitation et pour leur confiance, Anithe de Carvalho, François-Alfred Mignault, Maxime Cardyn-Oriani, Francis Lepage, Élise Massy, Stéphanie Simpson, Catherine Sylvain, les étudiants et étudiantes de deuxième année et toute l’équipe du département d’arts visuels et médiatiques du Cégep de Saint-Hyacinthe pour leur écoute et leur disponibilité, sans oublier le centre d’artistes Le Zocalo pour  l’opportunité d’une résidence qui a été le levier de création d’une importante série de gravure dans sa pratique de l’art imprimé.